samedi 3 juin 2017

J'étais sur la route toute la sainte journée...

Le plus difficile dans le voyage c'est de partir.
Les au-revoir sont une échelle émotionnelle ou chaque barreau vient rajouter son lot de tristesse et de mouchoirs mouillés....


Nous sommes partis ce vendredi 2 juin pour la première étape jusqu'à Grenoble chez mes parents.
L'un est parti avec la voiture, P'tit Babzouk et le chien par l'autoroute et l'autre avec le fourgon, la remorque et la moto
par les petites routes.
L'un a mis 6h et des brouettes pour arriver et l'autre plus de 12h.
Je suis arrivée la première: qu'est-ce que je conduisais? ;-)

Nous sommes maintenant à Grenoble pour quelques jours. Nous allons faire le grand ménage du fourgon, refaire un tri pour ne garder que l'essentiel et ne pas se dire au retour que telle ou telle chose ne nous a pas servie, nous poser un peu, refaire encore un tri, terminer les 4 bricoles d'aménagement que nous n'avons pas eu le temps de faire, refaire un tri (tiens donc!), commencer l'école de P'tit Babzouk avec tout ce que Stéphanie sa maitresse a pris le soin de nous envoyer par mail (merci beaucoup si vous nous lisez) et enfin refaire un tri (ah bon?!?). Vous serez d'accord que tout ce qui sera susceptible de nous manquer se trouvera ou que nous soyons dans le monde, hein? Oui nous sommes d'accord! Partons légers et libres :-)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire