dimanche 2 juillet 2017

Les autres et puis nous...

Aussi bizarre que cela puisse paraître, nous rencontrons très peu de monde avec qui discuter.

Autant les Danois étaient très curieux
et venaient d'eux mêmes discuter avec nous que ce soit dans la rue ou n'importe ou, autant depuis la frontière suédoise les mentalités sont différentes. Les Suédois comme les Norvégiens ne sont pas désagréables pour autant, mais les rencontres se cantonnent à la politesse du "bonjour/bonsoir". Nous discutons au final avec peu de monde.

En ce qui concerne les locaux, nous ne voyons que ceux des magasins ou nous allons, il n'y a jamais grand monde autour des maisons et les quelques personnes avec qui nous avons échangé dans la rue ne s'attardaient pas.

Et en ce qui concerne nos voisins d'un soir lorsque nous sommes sur un bivouac, c'est un peu la politique du "chacun chez soi" enfermé dans son camping-car. Il faut aussi dire que ce ne sont pas trop des coins ou la vie se fait à l'extérieur, même si nous avons un temps particulièrement clément. Généralement la vie commence le soir venu quand les gens se sont installés pour la nuit, et ici il fait vite "frais". Ceci doit expliquer cela. Nous avons ceci dit passé un bon long moment avec des Norvégiens à Lillehammer qui nous ont tout expliqué à grand renfort de toutes leurs cartes pour aller visiter le grand nord. Ils avaient les yeux qui pétillaient à la simple évocation de leur voyage là-haut. Nous vous raconterons quand nous y serons :-)
Nous nous sommes parfois retrouvés avec des français sur les aires, sans jamais les voir à quelques exceptions près. C'est dommage, ce serait bien sympa de pouvoir échanger sur nos voyages...

Le comble du comble aura été sur notre bivouac d'avant-hier. La promenade aménagée au bord de l'océan draine son lot de bus qui viennent déposer les touristes pour quelques minutes dans leurs voyages chronométrés. Et nous étions dehors P'tit Babzouk et moi quand nous avons entendu parler français. C'était donc bien un bus de nos compatriotes. Nous avons fait le test en marchant sur la promenade en disant "bonjour" à chaque petit groupe que nous croisions. Personne ne nous a répondu, trop occupés à papoter de Pierre, Paul et Jacques, sans prêter attention à ce qui est autour. Nous l'avons constaté depuis que nous avons traversé les frontières, certains des français croisés ne sont pas les plus respectueux  dans des pays ou personne ne transgresse les règles, et où ça parait tout à fait normal de s'y plier....sans généraliser non plus, ce serait aller trop vite en besogne.

Il faut aussi préciser que nous n'étions pas en période de vacances scolaires, et que bon nombres de voyageurs étaient des personnes plus âgées, (sans aucune connotation péjorative) qui ont peut être d'autres modes de vie que nous.

Nous verrons ça au fil du voyage en espérant faire de très belles rencontres! Il vaudra mieux en faire quelques unes très enrichissantes que de multiples sans en garder beaucoup de souvenirs, non?

Ceci étant dit, de tous les récits de voyageurs que nous avons lus ou lisons, ils nous racontent de magnifiques rencontres, mais ce n'est pas non plus tous les jours!

Les rencontres seront notre avenir:-)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire