mercredi 20 décembre 2017

Noël avant l'heure, mais au soleil!

Les feux nous offrent une toute petite fenêtre de répit. La route que nous devons emprunter pour aller vers Los Angeles est de nouveau ouverte à la circulation ce matin.
Nous ne traînons pas pour nous préparer
et partir. Nous faisons fi de la classe matinale que nous reportons à notre arrivée une fois la route faite.

Nous ne ferons finalement pas classe aujourd'hui! Nous avions entendu parler des embouteillages monstrueux de cette immense ville, nous y avons goûté! Nous n'avions que 59km pour arriver à notre point de chute, nous avons mis 5h!

En comptant la pause casse-croûte et le reste, nous sommes arrivés au bivouac du soir vers 18h30! Journée productive, non?

Et ce bivouac est une surprise que nous faisons à Ptit Babzouk avant son départ pour la France, un cadeau de Noël avant l'heure.

Demain nous l'emmenons à Disneyland! Je vois déjà éclater de rire les copains qui connaissent notre aversion pour Mickey!!!
Nous avions envie d'offrir à Ptit Babzouk une journée lui étant uniquement dédiée pour clore son voyage avec le sourire (CE voyage, nous espérons bien qu'il aura pris le virus pour en faire tout un tas d'autres plus tard!!!). Et comme il lui arrive de nous parler de ses copains qui sont quasi tous allés à Disneyland Paris, pourquoi ne pas l'emmener dans le seul parc au monde conçu par Walt Disney et inauguré en 1955, donc le tout premier.

La surprise a été de taille lorsque nous sommes revenus au camion avec notre enregistrement pour le RV park à proximité et surtout avec les places et plans du parc d'attractions.

Ni une, ni deux, nous enfilons les chaussures pour aller jusqu'à l'entrée du parc juste à côté qu'elle nous a dit la dame du RV park voir ce qu'il en sera demain matin. Euh madame, c'est quoi juste à côté pour vous? Parce que le juste à côté est quand même à 2,2km!!! Mais par contre c'est bien vrai que c'est le RV park le plus proche. Je ne sais pas du tout comment est bricolé le parc Parisien, mais ici, il y a le parc et la ville d'Anaheim. Pas de grands parkings ou d’hôtels dans l'enceinte même du parc. Certes de nombreux hôtels sont venus s’agglutiner pas loin, mais tous sont des hôtels de grands chaînes comme nous les connaissons.

Bref, nous revenons au campement. Nous sommes presque à Noël et il fait vraiment bon, limite chaud, même le soir. Pour preuve, nous avons juste en face de nous la piscine où les familles viennent se détendre après une bonne journée au parc. Nous sommes allés tester l'eau, nous pouvons y entrer sans grelotter!!

Allez hop, tous sur le pont pour attaquer cette dure journée!

Il est 9h, il fait déjà presque 30° lorsque nous arrivons à proximité de l'entrée. L'entrée se fera bien plus tard, le temps de patienter dans la looooonnnnngue queue d'attente pour atteindre les sas de sécurité. Il y a un monde de dingue, ce ne sont pourtant pas les vacances, mais nous sommes vendredi et beaucoup d'enfants ont du être absents au dernier jour de classe de la semaine.




C'est parti pour la journée avec Mickey et ses potes! Je range de côté mon dédain pour le lobbying Disney dans le monde des enfants depuis des générations pour me prêter au jeu et faire de cette journée uniquement celle de Ptit Babzouk.

Allez zou, le premier manège à l'entrée fera l'affaire pour bien débuter, surtout qu'il n'y a pas de queue d'attente. De loin, ça ne semble pas être légion dans les parages! Nous voilà embarqués dans les airs sans même être passés par les sas de sécurité des aéroports!


Direction le circuit de voitures que Ptit Babzouk avait reluqué depuis hier dans les prospectus. Ce coup-ci c'est Monsieur l'accompagnateur. Et il a bien fait d'y aller, le Ptit bonhomme n'arrivait pas à la pédale d'accélérateur avec ses pieds!

A l'intérieur du rocher, une piste de bobsleigh. Photo prise en attendant le retour des pilotes!



A y être, on va faire un second tour!



Tous aux abris, le sous-marin emmène tout le monde voir les profondeurs....de la piscine.



Un petit spectacle (qui a quand même duré 1 bonne heure) pour se mettre en appétit!







Un des parkings à poussettes improvisé au milieu de la rue. On se demandait bien pourquoi les gens viennent avec ces engins pour les laisser garés dans un coin toute la journée. Nous avons compris le soir venu où tous les bambins roupillaient dedans exténués par cette journée surchargée pendant que les parents pouvaient continuer à profiter du parc qui ferme ses portes à minuit.

La fameuse parade de Noël sous un soleil de plomb! C'était interminable le nombre de chars qui défilaient accompagnés de danseurs et autres personnages en goguette. Nous étions transportés dans une autre époque. Le charme d'antan? Un arrière goût de kitsch à l'américaine? Où c'est le même topo dans tous les parcs? C'était marrant de regarder le défilé et surtout de voir tous ces américains à fond pour applaudir et interpeller tous les personnages qui passaient à proximité.
Oui parce qu'il faut savoir qu'ici Disney est un must, mieux que ça même, une religion à part entière. 100% des américains présents dans le parc arboraient au minimum une chose en rapport avec Disney. Certains étaient même habillés des pieds à la tête à l'effigie de la marque, accessoires compris. Impressionnant de voir cette folie dédiée à ces petits personnages.
Ne connaissant pas le parc parisien, c'est peut être la même chose, mais nous sommes restés sur les fesses face à ce consumérisme sans aucune limite. Les oreilles de Mickey étaient sur toutes les têtes avec toutes les formes et fanfreluches possibles. C'est simple, quels que puissent être nos goûts dans tous les domaines possibles et imaginables, il existe au moins un modèle d'oreilles pour nous correspondre.












Nous sommes repartis de là, il faisait déjà nuit noire depuis un bon moment. Ptit Babzouk a été ravi de cette journée, et là est bien l'essentiel.

Au final, nous avons pu faire pas mal d'attractions malgré le monde.

Le bilan est que Ptit Babzouk et moi-même avons passé une très bonne journée. Monsieur Babzouk a moins aimé tout ce monde fait en grande partie en carton pâte et a mis un moment avant de se prendre au jeu
.
Il y a peut être un regret pour ma part, c'est que toutes les attractions sont camouflées derrière ces fameux décors (en carton pâte, pour faire plaisir à Monsieur), et il est difficile dans un pays qui n'est pas le notre de savoir de quoi il en retourne sans faire parfois une longue queue pour arriver jusqu'à l'attraction. Il y a bien quelques petits panneaux aux explications très sommaires. Ptit Babzouk nous a bien fait plaisir en n'ayant pas peur de se laisser embarquer sur des manèges qu'il n'avait jamais fait auparavant. Mais nous avons peut être raté quelques petits coins sympas simplement parce que nous n'avons pas vu de l'extérieur de quoi il en retournait.

Et nous n'avons pas dérogé à la règle, Ptit Bazouk est reparti avec sa paire d'oreilles "Star Wars" lumineuses et animées!!



Faire un parc Disney dans une vie: checked!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire