jeudi 23 novembre 2017

Le majesteux, l'imposant: le Grand Canyon

Après une halte d'une nuit dans la petite ville de Kanab  où nous n'avons fait que dormir, nous reprenons la route en direction de Grand Canyon. En regardant sur la carte, tous ces derniers parcs
visités tiennent dans un mouchoir de poche et il faut essayer de rentabiliser les kilomètres pour aller de l'un à l'autre sans faire trop d'aller-retours.
Juste un petit encart sur ces fameuses petites villes de l'ouest Américain. Contrairement aux villages de chez nous où nous pouvons nous arrêter pour flâner un peu, ici l'exercice ne rime à rien. Ces villes ne sont qu'une ligne droite traversante avec de chaque côté des fast-foods, des stations service, des RV parcs, généralement une épicerie plus ou moins grande, des motels en veux-tu en voilà et puis c'est tout. Inutile d'imaginer se garer et traîner un peu dans le village, il n'y a rien à voir! 





















Avec une surface de quelque 500 000 hectares, les dimensions du Grand Canyon donnent le vertige. Il s'étend sur environ 450km de long, entre le lac Powell et le lac Mead, sa profondeur moyenne est de 1 300m, avec un maximum de 2 000m, et sa largeur varie de 5,5 à 30km. Cette merveille naturelle a été sculptée uniquement par la puissance du fleuve Colorado.

Cette grandiose et superbe faille est bordées par 2 plateaux à peu près parallèles: North Rim et South Rim. A vol d'oiseau, ces 2 plateaux ne sont séparés que de quelques kilomètres, il n'en est pas de même par la route où il faut parcourir 350km pour aller de l'un à l'autre.

Toujours pour une question de froid du à l'altitude, nous n'allons que nous rendre dans la partie sud.




Nous faisons une petite halte à Desert view watchtower, où nous pouvons grimper au sommet de la tour d'observation. Construite en 1932, au bord du vide sur le modèle des kivas indiennes, qui sont des chambres cérémonielles sacrées, cette tour d'observation offre une vue sublime sur le Grand Canyon. C'est aussi le point le plus haut de South Rim. Tout l'intérieur de la tour est orné par des peintures de l'artiste Fred Hopi Kabotie, indien Hopi.


















C'est une certitude, de tous les parcs que nous avons visités jusque là, celui-ci est bien le plus populaire. Il y a grande foule. Et puis Grand Canyon Village est concentré sur un petit périmètre où la vue du Canyon est époustouflante avec notamment le Rim trail qui permet un longue promenade pavée le long du précipice faisable par tout le monde sans exception. Des services de navettes gratuites permettent de circuler un peu de partout, ce qui change également des autres parcs où il faut circuler avec son propre véhicule et où tout n'est pas concentré sur un seul point. Tout est conçu pour le tourisme dans le village, des hôtels, des restaurants, des boutiques de souvenirs, une gare où arrive le train historique en provenance de Williams quotidiennement...etc

C'est d'ailleurs l'endroit où nous avons croisé en une seule journée le plus d'Européens:
- Une famille française avec 4 enfants qui sont en voyage pour un peu plus de 4 mois et qui circulent dans un immense camping-car de location pour cette partie du voyage.
- 2 couples de jeunes Italiens qui sont eux aussi avec un véhicule de location et qui s'arrêteront quand le budget aura fondu.
- 2 jeunes français, toujours avec un camping-car de loc qui eux vont voyager pour la suite dans le reste des États-Unis et en Asie avec leurs sacs à dos. Nous sommes restés un bon moment à discuter avec eux et à leur donner quelques ficelles pour circuler avec un camping-car ici. Ils venaient juste de le louer et pensaient qu'ils étaient obligés d'aller dans des campings. Lorsque nous leur avons dit que nous n'y sommes allés que 2 fois depuis notre arrivée sur le continent, nous les avons bien rassurés! Ils venaient juste de prendre leurs 2 nuits dans le camping du parc: 90$ et avec les douches payantes en sus...
- Et enfin des allemands avec un énorme camion 4x4 aménagé....

Bref, les voyageurs Européens passent par là (les autres aussi d'ailleurs!)









Nous allons donc passer la nuit dans la forêt nationale à quelques encablures de l'entrée du parc avec énormément de gros wapitis dans le secteur et des panneaux indiquant la présence de lions de montagnes (pumas). Il fait toujours une nuit noire impressionnante dans ces forêts et nous sortons toujours avec précaution quand il s'agit de sortir le chien. Ce soir là, nous étions observés par une paire d'yeux à un cinquantaine de mètres de nous. Nous n'avons pas su ce que c'était :-)
Encore une nuit polaire, mais on s'habitue à tout!

Très tôt le lendemain matin nous partons pour faire un morceau du trail qui peut descendre tout en bas du Canyon. Nous n'en ferons qu'une petite partie, le dénivelé est bien trop important pour tenter le diable. D'ailleurs ils déconseillent vivement de descendre et remonter en une journée avec ces 1500m de dénivelé.
Il y a un ranch tout en bas, ravitaillé uniquement par des mules. Nous en avons vue passer une caravane qui descendait par le même sentier que nous.
Nous avons également croisé des gens avec d'énormes sacs à dos qui eux arrivaient du versant nord du Canyon uniquement en randonnée. Nous avons bien vu qu'ils étaient bien à la peine pour rallier le haut!


Encore des copines sur le bord (nous pensons sans certitude qu'il s'agit des femelles de mouflons d'Amérique...)






Ptit Babzouk et Monsieur sont descendus jusqu'au bout du premier tronçon alors que je me suis arrêtées avec les copines bêbêtes! La randonnée aura duré plus de 2h dans ces pentes très très abruptes!

Il est annoncé un froid encore plus piquant que la veille ici. Nous repartons dans l'après-midi pour attaquer la descente des montagnes et aller encore plus à l'ouest.
Nous ferons une halte à Flagstaff, en pleine ville où il fera toujours moins froid qu'en pleine forêt.

2 commentaires:

  1. ben reste là bas ma poulette, ici le froid arrive et on n'es pas en balade... tu nous (me) manques :)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou les amis, pourriez vous nous envoyer un mail, pour confirmer que vous avez bien reçu un mail au nom de blondiecoco82 sur la boite mail de Tristan. MERCI ici les balinais.

    RépondreSupprimer