mardi 18 juillet 2017

Pont obligatoire

Aujourd'hui aura été sous le signe papillonnage dans le coin avec peu de kilomètres mais pas mal de temps
pour rallier 3 petits villages de pêcheurs nichés dans les creux de la Höga Kusten.
L'opportuniste de la lessive, mais ça c'était hier!
Le village de Norrfällsviken et ses petites maisons de pêcheurs qui ressemblent à s'y méprendre aux maisonnettes de Gammelstadt, mais qui elles étaient pour les pèlerins! Il semblerait qu'aujourd'hui, il ne reste plus beaucoup de pêcheurs mais les maisons toutes sur pilotis avec leur garage à bateau en dessous ont gardé leur charme d'antan même si de nouveaux propriétaires les ont investies.

C'est par là! Autant aller tout droit!


Allez hop, en rang d'oignons mesdemoiselles!



Ex séchoir devenu salon de jardin





P'tit Babzouk voulait P'tit Nhérisson en photo
Sortez couverts!

Si tout le monde rentre ces coordonnées dans son GPS, ça va être un beau merdier dans la petite cabane!
Comme ce n'est pas rare ici sitôt sortis des grandes routes, tout d'un coup le bitume se transforme en piste sans aucun panneau pour prévenir, rien! Ca secoue parfois! Et notamment hier, nous ne savons pas ce qu'était l'engin qui était venu damer la piste, mais on aurait pu se dire que c'était un coupe frites manuel, vous savez le truc ondulé. En rajoutant un peu de sel sur les frites, nous avons pu avoir un avant goût de la tôle ondulée de certains endroits en Amérique du Sud!


Caméléon
Les maisons se ressemblent, mais nous avons changé de coin après avoir repris quelques pistes et contourné quelques morceaux de côte ciselée. Nous sommes maintenant au village de Bonhamm qui donne envie de s'allonger sur les terrasses en bois des maisons pour rester là à contempler la mer et ne rien faire d'autre. C'est d'ailleurs ce que faisaient une grande partie des habitants. Il faut préciser que la chaleur était caniculaire et nous ne savons pas si ça arrive tous les jours!
En bas ils sèchent, en haut ils captent!





Et pourquoi pas nous? Biensûr que si, nous allons nous aussi nous installer en terrasse! Comme de partout dans les tous petits villages le choix du café ou restaurant n'est pas trop cornélien, puisque bien souvent il n'y en a qu'un!
Et nous voilà rentrés à tour de rôle pour aller lorgner la carte et revenir unanimes: nous ne comprenons rien ou peu! Qu'à cela ne tienne, les Suédois parlent couramment anglais quelles que soient les générations, nous allons donc demander à la jeune fille qui se prête avec grand sourire au jeu. Alors nous comprenons à peu près ce qu'elle nous dit....SAUF QUE.... nous ne savons absolument pas à quel plat noté en Suédois cela correspond! Autant dire que le choix se fera au tarbouif! Enfin pas tout à fait puisque nous arrivons à lire "brie o salami", "soup" et "sallad". Ce sera donc brie et salami pour P'tit Babzouk, salade pour moi, téméraires mais pas trop et puis ça s'est fait à plouf-plouf pour Msieur Babzouk! Il y avait également une soupe "vegetables" qu'elle nous a dit. Sur le coup, ça me tentait moyen de manger une soupe chaude alors qu'il faisait une chaleur étouffante, mais au final j'aurais du faire comme beaucoup de nos voisins qui l'avaient choisie, elle avait l'air délicieuse.
Et voilà ce que ça donne

Touristes vous êtes sauvés, nous avons nourri nounours!

Très bon ce maquereau fumé, mais il faut 28 plombes pour le manger en enlevant les arrêtes!


Le point bleu au fond, c'est P'tit Babzouk. (ce qui est génial ici en Scandinavie c'est que nous pouvons le laisser déambuler tout seul n'importe ou)
L'heure du dessert avec une pleine vitrine de gateaux qui nous faisaient de l'oeil
On voit bien que le nounours est repu

Sale trogne, mais bien bon!










Nous ne pouvions plus avancer tellement nos bidons étaient tendus. C'était soirée crêpes de prévu pour le soir au camion, ce sera soirée soupe hihi

Nous sommes allés voir le dernier village Barsta, lui aussi magnifique, mais regarder au travers des vitres nous a suffit, nous avions envie d'une sieste de digestion!

Nous n'avons fait que quelques kilomètres pour notre bivouac du soir, juste au dessus du pont suspendu qui mène à Sundsvall plus au Sud, toujours face à la mer et idéalement placés pour le coucher de soleil juste en face de nous.

Le pont sous tous les angles











Bras de force!


Panneau interdiction de monter.....euh.... Y'en a qui? Ah....


Pas l'ombre d'un doute



L'équivalent d'un camping-car en modèle réduit! Même la télé! Les gens ont fait visiter (de l'extérieur hein!) à Msieur et P'tit Babzouk! Excellent qu'ils ont dit!









La fin de la soirée a été sous le signe du casse-tête pour les billets d'avion pour rallier le Canada pendant que notre monture voguera sur les flots. C'est sûrement l'exercice le plus pénible avec la multiplicité des offres qui n'en sont souvent pas. Nous l'avions reculé jusque là, mais maintenant il est temps de s'y coller sérieusement!















5 commentaires:

  1. Toujours aussi Bonne continuation bien les reportages que nous attendons chaque soir et les photos sont très belles .En agrandissant l'image j'ai trouvé le hérisson !!!!! Bonne continuation et à demain pour la suite .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça donvie, même à une sédentaire comme moi! Et puis j'aime bien les boîtes aux lettres...Mais, les arrêtes de maquereaux, ça se mange!!!!!

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    3. A vrai dire, nous ne sommes pas certains qu'il s'agissait bien de maquereaux étant donné que nous n'avons pas forcément bien compris la traduction. Ca semblait plus gros et les arrêtes l'étaient en tous cas!

      Supprimer
  2. "ça donne envie" bien sûr...désolée.

    RépondreSupprimer