dimanche 18 juin 2017

Se dépayser à Copenhague...

Nous passons l'immense pont sur des km au dessus de la mer pour rejoindre Copenhague sous

 un magnifique ciel bleu (qui a dit que les pays du Nord ne sont que froids et pluvieux? Et qui pense que nous avons de la chance?)








Une petite pause pour faire quelques courses dans un Rema 1000 et en profiter pour acheter ce feu chocolat au sel et ce pain aux graines: miam miam miam, nos papilles en pleurent encore :-(




Et arrivée à Copenhague. Il nous suffit de traverser la route pour nous retrouver à Christiania. Vous connaissez?
Nous n'avons pris que quelques photos de l'entrée, car Christiania ne se photographie pas, l'expérience se vit!




En 2 lignes en ce qui nous concerne et un lien pour avoir de plus amples informations.
Christiania est une ville dans la ville avec des propres règles. Créée dans les années 70 par des utopistes qui voulaient vivre dans un monde sans contraintes, elle était souvent associée au phénomène hippie. Maintenant, Christiania continue de vivre, certainement avec plus de restrictions qu'il y en eues, mais c'est vraiment un monde à part, complètement excentrique, décalé ou il est possible de déambuler en toute quiétude. Ce n'est plus la résidence uniquement de hippies, mais toutes sortes de personnes y passent, vivent, rêvent. Tous les "décalés" de la société y trouvent leur bonheur, on le sent juste en les regardant...
Si vous en voulez plus, il suffit de cliquer là dessus https://fr.wikipedia.org
/wiki/Christiania_(Danemark)

Il nous aura suffit de traverser cette ville dans la ville pour nous retrouver au centre de Copenhague!
Et quel dépaysement!



Les sourires des Dannois, tous paraissent ne pas être stressés du tout, ça frappe juste en les regardant déambuler.
Que de vélos! Tout est aménagé pour que cyclistes et piétons puissent circuler sans incidents. un peu comme la gestion de multiples routes dans les mégalopoles, tout le monde sait ou il doit être! Et les vélos ont toutes les formes possibles et imaginables, non vous ne devez pas imaginer! Nous avons même croisé des vélos Davidson!

Que de bière! Ici les gens, tous, boivent de la bière comme nous de l'eau!
Quelle vie animée à l'extérieur, tout le monde quel que soient les âges est dehors et toute la ville est investie par des centaines de groupes qui étalent des couvertures en plein ville et s'installent à grand renfort de bouteilles, verres (des vrais, pas des en plastique), de seaux de glace, d'enceintes monumentales...Et tout le monde passe la journée là sans aucune anicroche. C'est vraiment fantastique!
Il existe des boats friends et des taxis bière. Encore quelque chose d'irréel! Pour les bateaux, des groupes de jeunes louent des petits bateaux à moteur avec des frigos plein de bières et ils sillonnent les canaux comme ça en chantant à tue tête. Quant aux taxi-bière, il s'agit d'une sorte de vélo conduit par un chauffeur et de 6 selles positionnées en rond avec au centre un bar à bière et les jeunes montent la dessus et se font promener dans les rues en buvant! C'est la 4ème dimension....
Les parcs, les rues, la plage, chaque centimètre carré est investi par des groupes tous différents les uns des autres sans qu'il ne se passe rien d'autre que de la bonne humeur....

Malgré tout ce monde, la ville est d'une propreté irréprochable. Il n'y a absolument aucune sensation d'insécurité ou que ce soit, d'ailleurs tous les enfants Dannois ne sont pas encadrés comme c'est souvent le cas chez nous. Que ce soit à l'école ou dans les rues, tous vont et viennent à leur guise avec toujours ce respect à tous les égards! Encore des leçons à en tirer.
Il n'y a pas du tout de mendicité dans la ville, et ce qui tient lieu de place, ce sont des personnes qui munies de grands sacs ramassent chaque bouteille, cannette, etc et qui doivent être rétribuées en fonction de la quantité de "déchets" ramenés. Encore une excellente initiative ou tout le monde y trouve son compte!
En plein centre de Copenhague, nous avons pu assister à des matchs d'un championnat de Kayak-polo (je n'ai malheureusement pu prendre des photos, la batterie était vide). Et forcément P'tit Bazouk était enchanté et veut en faire au retour! Son père a proposé de créer un club au lac des Fourrières à Castelsarrasin (hum!)

Allez en route, juste un pont à traverser (de quelques longs kilomètres) pour être en Suède!

Rendez-vous là bas :-)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire